fonctionnement

UN ENJEU D’USAGE ET D’IMAGE

Point de passage obligé pour de très nombreux voyageurs en Île-de-France, le pôle de transport de Châtelet – Les Halles compte dans la stratégie de développement des modes de déplacements durables à l’échelle de Paris et de la région.

L’amélioration de ses conditions d’usage recouvre aussi un enjeu d’image pour le quartier historique des Halles, hypercentre de la capitale.

En 1977, l’inauguration de la gare RER Châtelet – Les Halles a marqué la première étape d’une profonde mutation du cœur historique de Paris qui avait accueilli durant huit siècles son marché central, caractérisé à partir du milieu du XIXe siècle par les pavillons Baltard.

Aujourd’hui, avec l’interconnexion de trois lignes RER et cinq lignes de métro, le pôle Châtelet – Les Halles, emprunté chaque jour par 750000 voyageurs, forme l’une des plus importantes gares européennes. Première porte d’entrée de Paris, il s’inscrit aussi dans le grand complexe du Forum des Halles comprenant un vaste centre commercial et un ensemble d’équipements publics sportifs et culturels.

L’intense fréquentation du site, l’augmentation du trafic ferroviaire, le succès du centre commercial et des équipements publics ont confirmé l’importance du pôle de transport Châtelet – Les Halles dans des fonctions essentielles à l’échelle du quartier comme de l’agglomération et de la région. Mais elles ont aussi accéléré le vieillissement de ses équipements et progressivement créé une situation d’inadaptation en termes de lisibilité urbaine, de confort d’usage et de sécurité.

Près de quarante ans après sa mise en service, le pôle transport Châtelet – Les Halles et sa gare RER sont à nouveau au cœur d’un réaménagement urbain ambitieux et de grande ampleur.